samedi 21 mars 2009

George Galloway - banned from entering Canada - interdiction d'entrer au Canada

Le pseudo "démocratie" capitaliste a ses limites.
Ne jamais remettre en cause l'ordre et le système économique établis, en place...
S'il y a danger, on change les lois, s'il le faut ...

From: Antonio Artuso
Sent: Saturday, March 21, 2009 4:18 PM
To: 00-artusoantonio
Subject: George Galloway - banned from entering Canada - interdiction d'entrer au Canada

Prière de diffuser ce message - Pour recevoir ou ne plus recevoir mes messages ou m'envoyer vos commentaires :   Antonio Artuso, Montréal, Canada -

Please circulate this message - To receive my messages, to be removed from my list or to send comments:                Antonio Artuso, MontrealCanada -

Por favor difundir este mensaje - Para recibir mis mensajes, dejar de recibirlos o enviar sus comentarios:                    Antonio Artuso, Montreal, Canadá -


[ENGLISH] + [FRANÇAIS (Voir la traduction automatique Google reproduite ci-dessous)]


Le gouvernement conservateur de Stephen Harper interdit l'entrée au Canada au député britannique George Galloway, qui venait faire une tournée pour dénoncer les crimes d'Israël contre le peuple palestinien - Le politicien anti-guerre veut parler aux Canadiens, après «inexplicable» décision de refuser son entrée des raisons de sécurité.  Cette interdiction est illégale, et George Galloway exige une révision judiciaire de la décision.


British Member of Parliament George Galloway banned

from entering Canada seeking a judicial review


-----Original Message-----

From: [] On Behalf Of Abraham Weizfeld

Sent: Friday, March 20, 2009 7:24 PM

To: DDM List; Al-Awda-Solidarity@yahoogroups. com; Al-Awda-unity List; Al-Qasemi; Alternative NEWS; CPRR-JewishForum; F_Shadi; FARAZGroup; Jewish JUJPC; Jewish JUNITY-CANADA List; Jewish JVPNewsletter; Jewish Non-Zionist FORUM; Jewish notinmyname; J-P_Solidarite-y List; JPLO-OLPJ Yahoo List; MEW List; Monstrousapparitions@Yahoogroups. Com; Montreal Muslim News; Montreal Muslim News; New Profile List; OIAP; Palestineinmyheart@Yahoogroups. Com; Palreport

Subject: [JPLO-OLPJ] British MP George Galloway banned from entering Canada seeking a judicial review


Forwarded by the JPLO List




Canada blocks outspoken British MP


Anti-war politician vows to speak to Canadians after 'inexplicable'

decision to deny entry on security grounds


March 20, 2009


Richard J. Brennan

Allan Woods



OTTAWA — Canadian officials have denied outspoken anti-war British MP

George Galloway entry into Canada on grounds he poses a threat to

national security.


Alykhan Velshi, a spokesperson for Immigration Minister Jason Kenney,

said today Galloway has openly supported Hamas, classified as a

terrorist group in Canada, as well as other terrorists.


And for that reason, Velshi said the minister is refusing to override

the decision by Canada Border Security Agency officials under the

Immigration and Refugee Protection Act.


"What we are not going to do is give special treatment to someone who

has bragged about providing 'financial support' for Hamas ... and who

sympathized with the Taliban terrorists who are killing Canadians

overseas," Velshi said.


Galloway, who was expected to begin a Canadian speaking tour in Toronto

on March 30, called the ban outrageous.


Galloway said his supposed support for Hamas amounted to leading an aid

convoy into Gaza to break the "illegal siege" following the month-long

Israeli incursion in January.


"I led a convoy of 110 British vehicles, more than 300 British citizens,

to break the illegal siege of Gaza just a few days ago. Most people in

the world think that feeding people under siege is something to be

commended rather than something to get you banned," he told the Star in

a telephone interview from his London office.


"This is now being after-the-fact conjured forth," said the 54-year-old



He noted that when news he was being denied entry to visit Canada first

appeared in the British press, it was supposedly because he had

expressed opposition to the NATO-led Afghan war.


He is still awaiting a written explanation of the government's decision.

Kevin Ovenden, Galloway's spokesman, said that document was supposed to

be sent from Canada's High Commission in London today.


"It still hasn't arrived and I think I know why," Galloway said.

"Because we'll be challenging this in the courts in Canada, seeking a

judicial review on the minister's decision, and as he has no basis for

excluding me that would stand up to judicial scrutiny, I suspect they're

now scrambling around ex post facto trying to put one together."


He suggested it is legally "inexplicable" to block his entry to Canada

and the decision should only be seen as a way to win political points

with narrow interest groups in Canada.


"This has been deliberately created as a kind of wedge issue along with

others, like the funding of the Canadian Arab Forum (sic) and so on,"

Galloway said.


Kenney ordered officials in the immigration department not to renew a

$2.1-million contract to the Canadian Arab Federation to provide

immigrant language instruction. The government may also scrap a $500,000

contract to help immigrants find jobs when it expires next year.


An explanatory letter to the CAF accused them of promoting hatred,

anti-Semitic comments and expressing support for Hamas and Hezbollah.


Galloway was last in Canada in 2008 for a speaking engagement and media

appearances. He has no criminal record, has never been denied entry to

any other country and will still travel to the United States for that

portion of his speaking tour.


He's vowing to still speak out to Canadians as well.


"I'll come to the Canadian border and I will be heard in Canada one way

or another. Whether it's by megaphone across the bridge or through the

new technology that now exists. This here-today-gone-tomorrow minister

will not stop me being heard by those who want to hear me in Canada."


Canada has banned a number of high-profile individuals from entering

Canada in the past, though most have been barred because they have

criminal records.


In January, former U.S. radical William Ayers, an anti-war protester and

co-founder of the Weather Underground, a group that targeted U.S.

government property such as the Capital Building and Pentagon with bombs

in the 1960s, was denied entry for a 1969 conviction.


Winnie Madikizela-Mandela, the ex-wife of former South African president

Nelson Mandela, was also barred from attending the opening of a Toronto

opera based on her life story. She had a 1991 conviction for kidnapping

and being an accessory to murder, and another conviction in 2003 for

fraud and theft.


A number of entertainers have also been denied permission to tour in

Canada because of their criminal pasts, including hip-hop artists

Ghostface Killah, NAS and Common.


Some critics have called the government's decision to bar Galloway an

attack on free speech.


"It is important to allow Canadians to hear different points of view and

at least he should be allowed to express them. Once you start censoring

what Canadians can or cannot hear, that's a dangerous slippery slope

with unintended consequences," NDP MP Olivia Chow (Trinity-Spadina)



Chow said it is yet another example of the Conservative government's

"bunker mentality, it's my way or the highway."


Galloway was expelled from the Labour Party in 2003 for urging British

soldiers not to fight in Iraq. He formed his own party, Respect, and won

re-election to the Commons in 2005.


In 2005, Galloway created a spectacle on Capitol Hill by denouncing U.S.

senators while testifying before a committee that accused his political

organization and his wife of receiving hundreds of thousands of dollars

in U.N. oil-for-food allocations from Saddam Hussein.


Canadian Jewish Congress lauded the decision to refuse Galloway entry.


"We applaud the Canadian government for keeping George Galloway, a man

who thrives on his support of terrorists, out of Canada," said CJC

Co-President Sylvain Abitbol.


With files from The Associated Press






George Galloway was banned under this section of the Immigration and

Refugee Protection Act:


34. (1) A permanent resident or a foreign national is inadmissible on

security grounds for


(a) engaging in an act of espionage or an act of subversion against a

democratic government, institution or process as they are understood in



(b) engaging in or instigating the subversion by force of any



(c) engaging in terrorism;


(d) being a danger to the security of Canada;


(e) engaging in acts of violence that would or might endanger the lives

or safety of persons in Canada; or


(f) being a member of an organization that there are reasonable grounds

to believe engages, has engaged or will engage in acts referred to in

paragraph (a), (b) or (c).




(2) The matters referred to in subsection (1) do not constitute

inadmissibility in respect of a permanent resident or a foreign national

who satisfies the Minister that their presence in Canada would not be

detrimental to the national interest.




Because You Have The Right To Know - Parce Que Vous Avez Le Droit De



To join our newslist:

To unsubscribe:





J'utilise la version gratuite de SPAMfighter pour utilisateurs privés.

Jusqu'à présent SPAMfighter a bloqué 65197 courriels spam.

Nous avons en ce moment 6 millions d'utilisateurs de par le monde


Les utlisateurs payants n'ont pas ce message. Vous pouvez télécharger la

version gratuite <> 




To subscribe or re-subscribe,  send an email to:





Your email settings: Individual Email|Traditional

Change settings via the Web



3N0bmdzBHN0aW1lAzEyMzc1OTE0MjU->  (Yahoo! ID required)

Change settings via email: Switch delivery to Daily Digest

< Delivery: Digest>

| Switch to Fully Featured

< Delivery

Format: Fully Featured> 

Visit Your Group



RzdGltZQMxMjM3NTkxNDI1> | Yahoo! Groups Terms of Use

<> | Unsubscribe





[FRANÇAIS (traduction automatique Google reproduite ci-dessous)]

Nous avons besoin de traducteurs/trices pour traduire ou corriger des textes.

Antonio Artuso -


Canada empêche l'entrée d'un député britannique anti-guerre.

Le politicien anti-guerre veut parler aux Canadiens, après «inexplicable» décision de refuser son entrée des raisons de sécurité

20 mars 2009

Richard J. Brennan
Allan Woods

OTTAWA - Les fonctionnaires canadiens ont refusé ouvertement anti-guerre britannique MP
George Galloway l'entrée au Canada pour des motifs, il constitue une menace pour
la sécurité nationale.

Alykhan Velshi, un porte-parole de la ministre de l'Immigration Jason Kenney,
a déclaré aujourd'hui que Galloway a ouvertement soutenu le Hamas, classé comme un
groupe terroriste au Canada, ainsi que d'autres terroristes.

Et pour cette raison, Velshi a déclaré la ministre refuse de passer outre
la décision prise par le Canada, l'Agence de sécurité des frontières dans le cadre de la
Immigration and Refugee Protection Act.

"Ce que nous n'allons pas faire, c'est accorder un traitement spécial à quelqu'un qui
a vanté offrant «un soutien financier pour le Hamas ... et qui
sympathisé avec les Talibans, les terroristes qui tuent des Canadiens
l'étranger », a déclaré Velshi.

Galloway, qui a été prévu de commencer une tournée canadienne à Toronto
le 30 Mars a demandé l'interdiction scandaleuse.

Galloway a dit que son supposé soutien au Hamas s'est élevé à la tête d'une aide
convoi dans la bande de Gaza pour briser le siège illégal "à la suite de la durée d'un mois
Incursion israélienne à Janvier.

«J'ai dirigé un convoi de 110 véhicules britanniques, plus de 300 citoyens britanniques,
pour briser le siège illégal de Gaza il ya quelques jours. La plupart des gens et
le monde pensent que l'alimentation des personnes en état de siège est une chose d'être
félicité plutôt que quelque chose qui vous a interdit », at-il dit à la Star
une entrevue téléphonique de son bureau de Londres.

«C'est maintenant, après le fait conjurés de suite,» a déclaré le 54-year-old

Il a noté que, lorsque de nouvelles, il était vu refuser l'entrée en première visite au Canada
paru dans la presse britannique, il a été supposément parce qu'il avait
exprimé leur opposition à l'OTAN en Afghanistan guerre.

Il est toujours en attente d'une explication écrite de la décision du gouvernement.
Kevin Ovenden, Galloway du porte-parole, a déclaré que le document était censé
être envoyé à partir du haut-commissariat du Canada à Londres aujourd'hui.

"Il n'a toujours pas arrivé et je crois savoir pourquoi», a déclaré Galloway.
«Parce que nous allons être difficile dans les tribunaux au Canada, à la recherche de
judiciaire sur la décision du ministre, et comme il n'a aucune raison de
l'exclusion qui me tenir debout à l'examen judiciaire, je pense qu'ils sont
maintenant autour de brouillage ex post facto essayer de mettre un ensemble. "

Il a suggéré, il est juridiquement "inexplicable" pour bloquer son entrée au Canada
et la décision ne devrait être considéré comme un moyen de gagner des points politiques
étroits avec les groupes d'intérêt au Canada.

"Cela a été délibérément créé comme une sorte de coin question avec
d'autres, comme le financement du Forum canado-arabe (sic), et ainsi de suite "
Galloway dit.

Kenney fonctionnaires classés dans le service d'immigration de ne pas renouveler un
$ 2,1-millions de contrat de la Fédération canado-arabe à fournir
immigrants de langue. Le gouvernement a également mai ferraille a $ 500,000
contrat pour aider les immigrants à trouver un emploi quand il expire l'année prochaine.

Une lettre explicative de la CAF a accusés de fomenter la haine,
antisémites commentaires et d'exprimer son soutien au Hamas et le Hezbollah.

Galloway a été dernier au Canada en 2008 pour un engagement à prendre la parole et les médias
apparences. Il n'a pas de casier judiciaire, ne s'est jamais vu refuser l'entrée à
tout autre pays et sera toujours Voyage aux États-Unis pour que
partie de sa tournée.

Il jurant de toujours parler de Canadiens.

«Je vais venir à la frontière canadienne et je vais être entendu au Canada d'une manière
ou d'une autre. Que ce soit par la voix sur le pont ou par l'intermédiaire du
nouvelle technologie qui existe aujourd'hui. Ce jour-là-gone-ministre demain
ne cessera pas de moi d'être entendu par ceux qui veulent m'entendre au Canada. "

Le Canada a interdit un certain nombre de personnalités de haut de pénétrer
Le Canada dans le passé, mais la plupart ont été écartées parce qu'elles ont
casier judiciaire.

En Janvier, ancien radical William Ayers, un manifestant anti-guerre et
co-fondateur du Weather Underground, un groupe ciblé aux États-Unis
biens de l'État, telles que la constitution de capital et le Pentagone avec des bombes
dans les années 1960, s'est vu refuser l'entrée d'une conviction 1969.

Winnie Madikizela-Mandela, l'ex-épouse de l'ancien président sud-africain
Nelson Mandela, a également été empêché d'assister à l'ouverture de Toronto
opéra basé sur son histoire. Elle a eu une condamnation pour l'enlèvement de 1991
et d'être un accessoire de meurtre, et une autre condamnation en 2003 pour
la fraude et le vol.

Un certain nombre d'artistes ont été également vu refuser l'autorisation de visite en
Canada en raison de leur passé criminel, y compris les artistes hip-hop
Ghostface Killah, NAS et la commune.

Certains détracteurs ont demandé la décision du gouvernement d'un bar Galloway
attaque à la liberté d'expression.

"Il est important de permettre aux Canadiens d'entendre différents points de vue et
au moins, il devrait être autorisé à les exprimer. Une fois que vous commencez à censurer
ce que les Canadiens peuvent ou ne peuvent pas entendre, c'est une dangereuse pente glissante
avec des conséquences non intentionnelles, "Le député néo-démocrate Olivia Chow (Trinity-Spadina)

Chow a dit qu'il est encore un autre exemple du gouvernement conservateur
"mentalité de bunker, c'est ma façon ou d'une autoroute."

Galloway a été expulsé du Parti travailliste en 2003 pour inciter britannique
les soldats de ne pas se battre en Irak. Il a formé son propre parti, le respect, et a remporté
réélection à la Chambre des communes en 2005.

En 2005, Galloway a créé un spectacle sur la colline du Capitole en dénonçant les États-Unis
sénateurs tout en témoignant devant un comité qui a accusé sa politique
organisation et sa femme de la réception de centaines de milliers de dollars
de l'ONU "pétrole contre nourriture" des allocations de Saddam Hussein.

Congrès juif canadien a loué la décision de refuser l'entrée Galloway.

«Nous applaudissons le gouvernement du Canada de tenir George Galloway, un homme
qui se nourrit de son soutien à des terroristes, à l'extérieur du Canada », a déclaré le CJC
Co-président Sylvain Abitbol.

Avec des fichiers de l'Associated Press



George Galloway a été interdite en vertu de la présente section de l'immigration et la
Loi sur la protection des réfugiés:

34. (1) Un résident permanent ou un ressortissant étranger est irrecevable
pour des raisons de sécurité

(a) se livrer à un acte d'espionnage ou d'un acte de subversion contre un
gouvernement démocratique, l'institution ou du processus, ils sont compris dans

(b) la participation ou l'incitation à la subversion par la force de tout

(c) de s'engager dans le terrorisme;

(d) être un danger pour la sécurité du Canada;

(e) se livrer à des actes de violence qui serait ou pourrait mettre en danger la vie
ou la sécurité des personnes au Canada;

(f) être membre d'une organisation qu'il existe des motifs raisonnables
engage à croire, a engagés ou s'engagent dans des actes visés au
paragraphe (a), (b) ou (c).


(2) Les matières visées au paragraphe (1) ne constituent pas
non-recevoir à l'égard d'un résident permanent ou un ressortissant étranger
qui convainc le ministre que sa présence au Canada ne serait pas
préjudiciable à l'intérêt national.



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?